Une assurance vélo, est-elle obligatoire pour circuler en ville?

Faut-il une assurance vélo pour circuler en ville

Le vélo est de plus en plus plébiscité aujourd’hui. A la fois pratique, écologique, les français optent pour ce moyen de transport, que ce soit pour se déplacer au quotidien, se promener entre amis, en famille ou pour pratiquer une activité sportive. Cependant, faut-il une assurance pour circuler à vélo en toute sécurité ?

Circuler en ville à vélo : les mesures de sécurité obligatoires 

Comme tout moyen de transport, la sécurité est primordiale. Et pour cela, il faut respecter quelques règles d’or, qui sont des mesures de sécurité obligatoire.

Les équipements de sécurité de vélo

Pour rappel, un vélo doit être équipé d’un système de freinage, d’éclaire à l’avant et à l’arrière, d’un avertisseur sonore et de dispositifs réfléchissants tels que les catadioptres à l’avant, à l’arrière et sur les pédiales. Ces catadioptres permettent aux cyclistes d’être vus de jour comme de nuit. Et tout doit être en état de fonctionnement.

Les équipements pour cycliste

Pour le conducteur ou passerger, une tenue adéquate est nécessaire. Il est conseillé de porter des vêtements réfléchissants comme le gilet jaune ou orange pour être visible par les autres. Ce port de gilet est obligatoire lorsque la visibilité est insuffisante.  

Le casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans. Mais cela est fortement recommandé pour tout voyageur sur le vélo.

Code de la route pour cycliste

Sans exception, le cycliste doit respecter le code de la route comme toutes les autres personnes qui circulent en ville. Il doit circuler sur la voie réservée pour ce mode de transport et en aucun cas ne doit circuler sur le trottoir.


Où peut-on conduire le vélo électrique ?

On distingue 2 catégories de vélo électrique en fonction de sa vitesse.

Le vélo qui dispose d’une vitesse maximale de 25km/h, a le droit de circuler sur les pistes cyclables réservés pour cette occasion. Les enfants moins de 8 ans ont le droit de rouler sur les trottoirs. Côté assurance, ce n’est pas une obligation.

Cependant, le vélo dont la vitesse dépasse les 25km/h est considéré comme un cyclomoteur. Dans ce cas, comme les scooters, le conducteur doit disposer d’un permis de conduire A ou B. Le port de casque est obligatoire, ainsi que l’assurance. Les pistes cyclables sont interdites pour ces cyclomoteurs.

Quelles assurances pour un vélo ?

Comme dit auparavant, pour un vélo traditionnel ou à vélo assistance électrique à vitesse inférieur à 25km/h, l’assurance n’est pas obligatoire. Cependant, il est important de connaitre quelques protections en cas d’accident.  

Accident : dommages causés par le vélo

Lorsqu’il y a une collision et que vous êtes responsable de cet accident, la responsabilité de l’assurance multirisque habitation intervient pour dédommager les tiers. La réparation de vélo sera à votre charge.

Accident : Dommage sur le vélo

Si vous êtes responsable de l’accident, sans assurance vélo, tous frais de réparation seront à votre charge.

Si vous êtes victime d’un accident causé par les autrui, vous serez indemnisé par l’assureur de l’autre véhicule qui a causé l’accident. Le contrat de protection juridique intervient lorsque le conducteur refuse de connaitre son implication.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *